Ce sera donc cet été dans le réservoir Orellana, la plage intérieure avec dix ans de drapeau bleu

La plage d’Orellana la Vieja, Badajoz, sera ouverte du 15 juin au 15 septembre, avec un tiers de la capacité maximale habituelle.

En Espagne, il existe de nombreuses possibilités de baignade loin de la côte, et certaines d’entre elles de qualité comparable à celles de la Méditerranée ou de la mer Cantabrique. L’un d’eux, le réservoir Orellana la Vieja (Badajoz), a quelque chose d’un symbole dans ce type de destinations intérieures: à l’été 2010, Playa Costa Dulce de Orellana a reçu le drapeau bleu pour la première fois pour ses installations, son accès et la qualité d’eau. Et l’a maintenu pendant dix ans.

Le 9 juin, les drapeaux bleus 2020 seront annoncés lors d’une conférence de presse, et Orellana aspire à consolider celle de sa plage (ce serait la onzième édition dans laquelle elle y parvient) et celle de la marina (ce serait la troisième année). Cette date a été ces dernières années une sorte de ligne de départ pour la saison estivale, et cette année, c’est encore l’approche. Du 15 juin au 15 septembre, la plage d’Orellana la Vieja ouvrira, selon le maire de la ville, Cayetano Ramos Sierra.

Cet été, il y aura quatre sauveteurs, le nombre habituel et du personnel supplémentaire pour contrôler la capacité et la désinfection. Bien qu’ils n’aient pas encore spécifié toutes les données, il s’assure qu’il y aura des grilles de groupe sur la plage, pour maintenir la distance sociale et différentes zones d’entrée et de sortie. Le nombre maximum de baigneurs sera ramené entre 700 et 1 000, selon ces premières prévisions, qui occuperont confortablement les 12 000 m² habilités pour la salle de bain et le solarium.

En ce qui concerne les installations de la plage, il est prévu que les bars de plage et les restaurants fonctionnent normalement, car ils ont élargi l’espace afin de pouvoir maintenir une capacité similaire. Et il en sera de même pour les entreprises dédiées aux activités nautiques (kayak, pédalos, bateaux de sport …). Une centaine de personnes travaillent en été dans ces installations.

70% du tourisme sur la plage d’Orellana est régional, tandis que le reste vient du reste de l’Espagne et aussi de la France, car les amateurs de pêche de ce pays visitent souvent ce réservoir à la recherche de carpes et de bars.